Ne paniquons pas, mais quand même
Pollueurs = payeurs

Pollueurs = payeurs est une maxime que j’ai entendu hier au conseil communal. Cela relevait parfaitement le post que je désirais faire et dont voici le contenu: Comme il a déjà été dit, les fabriquant allemands sont taxé sur l’emballage dont ils usent pour protéger leurs denrées. Ainsi, on tente d’éduquer non pas le consommateur mais bien le producteur. Pour une fois, on enlève de la pression des nouveaux consommacteurs. Il faut bien l’avouer, même si cette occupation est noble, passer deux fois plus de temps à faire ses achats n’est pas forcément du gout de tout le monde et peut fort bien en décourager plus d’un!

Mais alors, pourquoi ne pas aller plus loin? A ce niveau, Mc Donald’s, Monsanto et les fabricants de cigarette pourraient financer la LAMAL (assurance maladie obligatoire), car en définitive, c’est eux qui font le plus de mal à notre santé!  Continuons donc, avec les producteurs de plat pré-cuisinés et leurs additifs, les différents fournisseurs de drogues légales ou non d’ailleurs… Et encore plus loin  des journaux comme le 20 minutes pourraient financer des écoles, Microsoft pourrait soutenir Linux.

Bref, il y a de quoi faire! Mais vu qu’on impose une taxe au constructeurs automobiles sur les véhicules trop polluants, pourquoi pas le faire dans d’autres secteurs au combien importants pour la santé publique? Bien évidemment, c’est le consommateur qui paiera à la fin, mais dans le cas de la LAMAL, c’est l’ensemble des consommateurs qui paie. Ils devraient donc avoir un mot à dire, juste un mot!